À propos

Mission

  • Favoriser l’intégration des personnes immigrantes à la terre d’accueil ainsi que le développement de leur autonomie;
  • être une ressource d’aide, d’information et de référence pour les immigrants;
  • encourager les rapports harmonieux et le dialogue entre la population locale et les nouveaux arrivants afin de contrer les attitudes racistes.

Vision

Une communauté harmonieuse qui brille par sa diversité

Valeurs

Les valeurs qui guident nos actions se résument par l’expression « briller par sa diversité » à travers l’ouverture, l’écoute, le respect de la personne et l’accomplissement.

Équipe de travail

Conseil d'administration

  • Hélène Desrochers
  • Danielle Gagné
  • Claire Germain
  • Alexandre Gagné-Deland
  • Errol Poiré
  • John Helmy Vergara
  • Jessica Dessureault
  • André-Michel Bilodeau

Partenaires et collaborateurs

  • Comité de suivi du service d’évaluation du bien-être et de l’Éétat physique des réfugiés (CIUSSS et CAIBF)
  • Commission scolaire des Bois-Francs (CSBF)
  • Communauté de pratique de Victoriaville (destinée aux intervenants en immigration)
  • Conseil canadien pour les réfugiés (CCR)
  • Corporation de développement communautaire des Bois-Francs (CDCBF)
  • Ministère de l’Immigration, Diversité et Inclusion Québec (MIDI)
  • Table de concertation des organismes au service des personnes réfugiées et immigrantes (TCRI)
  • Table enfance-famille d’Arthabaska
  • Table en immigration de Victoriaville et sa région (TIVER)
  • Ville de Victoriaville

Historique

Dans la région du Centre-du-Québec, l’accueil des personnes immigrantes se faisait par les paroisses. Par exemple, dans les années 1950, des Portugais étaient accueillis à Nicolet. En 1957, après la révolte de Budapest, Victoriaville et la région ont accueilli une cinquantaine de Hongrois.

En 1971, des rencontres entre intéressés ont mené à la création du Comité d’accueil international des Bois-Francs en 1972. L’idée première était de briser l’isolement de ces gens venus d’ailleurs.

Plus tard le CAIBF commence à accueillir des personnes réfugiées dont les boat people du Viêt Nam, les divers groupes de l’ex-Yougoslavie et aujourd’hui, majoritairement des réfugiées pris en charge par l’État, d’origine syrienne, de la République Démocratique du Congo et de la Centrafrique principalement.

Le CAIBF a développé les structures et l’expertise dans ce domaine depuis sa fondation. Nous aidons actuellement à l’établissement de 100 nouveaux réfugiés par année grâce à une subvention du ministère de l'Immigration, de la Diversité et de l'Inclusion du Québec. À ces familles viennent s’ajouter plusieurs autres personnes immigrantes de catégorie économique, parrainées ou autres que nous aidons également, à différents niveaux.

Rapports annuels